• White Facebook Icon
  • Blanc Google+ Icône
  • White Twitter Icon

Isabelle Moisan, conseillère et auteure

Lévis, Qc, Canada

© 2019 

La théorie du boson

La théorie derrière l'écriture du roman Le boson de Fé repose sur la jonction entre la matrice métaphysique (le siège de l'esprit) et le monde tel qu'on le connait (la matière).  Cette théorie situe la naissance des particules physiques à partir de l'influence de la pensée. Cela suppose que l'énergie non-physique des pensées donne une impulsion dans un champ (de Higgs), qui à son tour accorde la masse aux particules physiques.  Ainsi les particules sont matérialisées, donnant cours à des enchaînements d'événements.  Le phénomène inverse serait valable, rendant l'esprit sensible à des événements qui ne se sont pas encore produits.

Cette réflexion a conduit à un complément théorique.  Il s'agit d'un essai physique et mathématique sur le fondement de l'Univers!  De cette vaste théorie, l'écriture du roman Le biscuit chinois s'est imposée: une enquête policière au sens humain profond et vibrant.

Étude scientifique

Sujette à des prémonitions, l'auteur à fait du roman Le boson de Fé un authentique défi consistant à écrire l'avenir! De roman fictif il est devenu un récit tiré de faits réels. Curieux de consulter les résultats de cette étude? Cliquez ici: 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now